'Hanoucca

Hanoucca.J'exciterai tes fils ô peuple de Sion contre tes fils Yavan
Hanoucca.J'exciterai tes fils ô peuple de Sion contre tes fils Yavan

Signification et célébration de la fête de Hanoucca

 חנכה

 La victoire sur les ténèbres !

ACHETER LE LIVRE COMPLET

Hanoucca, חנכה signifie « dédicace ». Le mot signifie également « éduquer » et « initier ».

Bien que cette fête ne soit pas incluse dans les commandements bibliques, sa signification est très importante et représente le combat spiritual entre la Lumière de la Thora et les ténèbres d’un monde sans D.ieu.

L’histoire de Hanoucca commémore la victoire de la famille des Hasmonéens sur les Grecs qui aboutit à l’indépendance d’Israël et la restauration du culte divin par la purification du Temple.

Le 25 du mois de Kislev, Yéhouda Maccabi, le chef de la révolte juive purifia le Beth Hamikdach (Temple) et entrepris de rallumer la Menora qui devait brûler jour et nuit sans interruption. Pour cela il fallait de l’huile pure scellée du sceau du Cohen Gadol (Grand Sacrificateur). Or Antiochus Epiphane, le général grec avait profané toutes les fioles d’huile. En fouillant le Temple, les Juifs retrouvèrent une petite fiole encore scellée mais dont la quantité d’huile ne suffisait que pour un jour. Il fallait huit jours pour préparer de l’huile sainte. Par la foi, les Hasmonéens décidèrent d’allumer la Menora et l’huile dura miraculeusement huit jours.  La fête de Hanoucca fût alors instituée pour célébrer ce miracle et la victoire de la Thora sur les ténèbres de la pensée et de la culture grecques.

En effet, le Judaïsme assimile l’empire grec à l’un des quatre exils que le peuple juif a subis, les trois autres étant ceux de Babylone, de Perse et de Rome. Ces quatre exils sont liés aux premiers mots de Béréchit (Genèse) :

Et la terre était désolation תהו et vide ובהו, et il y avait des ténèbres וחשך sur la face de l’abîme תהום.Et l’Esprit de Dieu planait sur la face des eaux. Genèse1:2     

La Grèce est liée avec les ténèbres car les Grecs ont essayé de détruire l’âme et la raison d’être des Juifs en essayant de les « convertir » par l’hellénisation de différentes façons: en interdisant la lecture et l’enseignement de la Thora la pratique de la circoncision, le respect du Shabbat et des nouvelles lunes et en forçant les jeunes vierges juives à partager la couche des officiers grecs la nuit précédent leur mariage, souillant par là la sainteté de l’alliance du mariage et de la famille.

Sous le règne d’Antiochus IV, surnommé Epiphane (« le splendide » ou « manifestation divine”), les Grecs souillèrent le Temple en y introduisant la statue de Zeus, en offrant des porcs sur l’autel des sacrifices et en profanant les fioles d’huile d’olive destinées à l’allumage de la Menora.

La Menora qui brillait jour et nuit dans le Temple, était le symbole de la Parole de D.ieu. Et l’intention d’Antiochus était claire : Empêcher la lumière divine de briller et d’apporter Sa lumière et la Vérité.

L’empire grec corrompu était à l’époque la super puissance politique et le but était l’hellénisation du monde par la culture, la langue et les traditions grecques. Beaucoup de ces coutumes étaient profondément païennes et impures et la sainteté n’y avait aucune place.

Il est intéressant de noter que le don de l’esthétique, de la beauté avait été donné aux descendants de Yapheth par la bouche de leur père Noah:

Que Dieu élargisse Japheth, et qu’il demeure dans les tentes de Sem, et que Canaan soit son esclave !  Genèse 9 :27 

Yapheth, en hébreu signifie « beauté ». Un des descendants de Yapheth était Yavane (Genèse 10 :2), qui veut dire Grèce en hébreu. D’après le Talmud, ce verset signifie que le don de la beauté artistique donné à Yaphet devait demeurer dans l’enceinte de la tente de Shem qui symbolise les valeurs spirituelles et l'étude la Thora. La beauté n’a de valeur que si elle est mise au service de D.ieu afin de Le glorifier.

Athènes était la capitale du modernisme et tout était consacré à la réalisation humaine, à la beauté du corps, au plaisir des yeux et de la chair, et finalement à la corruption.

Jérusalem, à l’opposé était le centre spirituel du monde et représentait la sagesse divine, et le Temple attestait de la présence divine, la Shekhina sur terre.

Ce qui intéressait les Grecs, ce n’était pas la destruction physique des Juifs, comme ce fût le cas pour Haman ou Hitler, mais plutôt la corruption de la pensée juive et de la pensée biblique.

Les Juifs n’avaient pas le choix : résister ou mourir, et avec eux le témoignage de l’existence de D.ieu. Ceux d’entre eux qui entraient dans le compromis perdaient leur identité.

Notre monde occidental a beaucoup hérité de la pensée grecque et Shaül (Paul) nous avertissait :

Et ne vous conformez pas à ce siècle ; mais soyez transformés par le renouvellement de votre entendement, pour que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, bonne et agréable et parfaite. Romains 12 :2

Dans l'Alliance Renouvelée, il est fait mention de cette fête :

  Or la fête de la Dédicace se célébrait à Jérusalem, et c’était en hiver. Et Yéchoua se promenait dans le temple, au portique de Shlomo. Jean 10 :22-23

Il n’est pas surprenant que Yéchoua était présent pour la Fête des lumières, autre nom pour 'Hanoucca. La Menora nous parle de cette merveilleuse lumière qu’Il a apportée au monde et dans nos vies :

 Yéchoua donc leur parla encore, disant, Moi, je suis la lumière du monde ; celui qui me suit ne marchera point dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. Jean 8 :12

Le message de Hanoucca est très important pour les croyants aujourd’hui. De la même façon que l’olivier s’hybride mal et que son huile se mélange difficilement, nous devons conserver la pureté de notre source d’inspiration afin que la Menora de la Parole de D.ieu soit toujours entretenue par l’ huile pure, sanctifiée de Son Esprit. N’oublions jamais que de la même façon que Yits'haq n’a jamais quitté la Terre Promise, ayant été consacré comme sacrifice parfait par D.ieu, nous ne pouvons recevoir la révélation complète de Yéchoua sans comprendre le rôle d’Israël dans le plan de rédemption divin. Tout est écrit dans Sa Thora qui parle de Lui:

  Car si vous croyiez Moshé, vous me croiriez aussi ; car lui a écrit de moi. Mais si vous ne croyez pas ses écrits, comment croirez–vous mes paroles ?        Jean 5:47

Célébration de la fête :

La fête de Hanoucca débute le 25 du mois de Kislev

On allume le soir de la fête et pendant huit jours consécutifs une 'Hanoukkia constituée de huit bougies plus une appelée le Shamash qui sert à allumer les huit premières. Le premier soir, on allume une première bougie et on récite les trois bénédictions suivantes :

« Béni sois-Tu, Seigneur D.ieu, Roi de l’univers, Qui nous a sanctifiés par Ses commandements, et nous a commandé d’allumer les lumières de Hanoucca. » 

« Béni sois-Tu, Seigneur D.ieu, Roi de l’univers, Qui a accompli des miracles pour nos ancêtres, en ce jour-là, à cette époque. »

« Béni sois-Tu, Seigneur D.ieu, Roi de l’univers, qui nous a fait encore subsister, et nous a permis d’arriver jusqu’à ce moment. »

Le premier soir, une bougie est allumée, le second soir, une deuxième et ce jusqu’au huitième soir où toutes les bougies seront allumées ensemble. On allume de la droite vers la gauche en se servant du Shamash (serviteur).

Tous les membres de la famille allumeront l'a Hanoukkia, car nous tous avons besoin de Sa lumière dans nos vies.

De très jolis cantiques sont chantés pour la fête de Hanoucca, le plus célèbre étant Maoz Tsour Yéchouati (le Rocher de mon salut).

Coutumes de la fête :

Il est d’usage de jouer de la toupie, Sevivon. Quatre lettres sont gravées sur les quatre côtés de la toupie qui signifient :

Ness Gadol Haya Po (Un grand miracle s’est produit ici)

נס גדול היה פה

On mange des beignets de pomme de terre (lévivot) et des beignets sucrés remplis de confiture (soufganiot).  

Vous trouverez sur le site lamed.fr de nombreux articles complémentaires et des activités pour les enfants.

Nous vous souhaitons une lumineuse fête de Hanoucca et que la Lumière de Son Esprit brille dans vos coeurs et vous conduise sur le chemin de la sainteté !

'Hag Samea'h   Bonne Fête!

חג שמח 

Copyright © 2006 Tous droits réservés Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite, sans l’autorisation préalable écrite du directeur de la publication. . 

AttachmentSize
Hanoucca.J'exciterai tes fils ô peuple de Sion contre tes fils Yavan326.77 Ko

Copyright 2009 Tous droits réservés